KRAMIM - www.amj.ch  
Journée Européenne de la Culture Juive
1er septembre 2019 à Genève
Synagogue Beit-Yaacov, avec l'ensemble KRAMIM
KRAMIM - www.amj.ch

Diego Montes : clarinette et clarinette basse
George Mihalache : cymbalum
Saul Zaks : chant et guitare
Lixsania Fernández : chant et viole de gambe

Après avoir terminé ses études au Conservatoire Provincial de Córdoba en 1984, où il a obtenu le diplôme de professeur de clarinette, Diego Montes s'installe à Cologne (Allemagne) pour terminer sa carrière à l'Ecole Supérieure de Musique d'Essen (Allemagne). où il obtient le diplôme de soliste dans son instrument. Diego Montes a étudié la composition avec César Franchisena (Córdoba), la direction d'orchestre avec Guy van Waas à Bruxelles et le chant avec Dirk Schärfeld en Allemagne.
Ce musicien argentin est un clarinettiste hors pair qui répartit ses activités entre la pratique des instruments dits originaux et la nouvelle musique. Jusqu'en 1984, il était le premier clarinettiste solo du groupe symphonique de la province de Córdoba. Déjà établi à Cologne, Diego Montes a été membre et clarinette principale du Concerto Köln entre 1988 et 2007.
Son activité professionnelle durant cette période et jusqu’à aujourd’hui, avec plus de 70 CD enregistrés, l’a amené à jouer comme clarinette principale et soliste dans des orchestres renommés tels que: Les Arst Florissants, Les Musiciens du Louvre, l’Orchestre des Concerts Champs-Élysées, le Concert des Nations, Akamus Berlin, Capella Colloniensis, Musika Antigua Koeln; et jouer sous la baguette d'enseignants importants tels que: Reinhard Goebel, Andreas Spering, Bruno Weil, Jordi Savall, Philippe Herreweghe.
Dans le domaine de la nouvelle musique, Diego Montes est un membre fondateur de l’ensemble WNC. En 1998, il a fondé l'Ensemble Artaria Consort, dans lequel il combine musique ancienne et musique moderne, musique traditionnelle avec instruments originaux et musique nouvelle avec instruments modernes. Depuis 1992, il est également membre du Thürhrmchen Ensemble für Moderne Musik. En plus de ces ensembles, Diego Montes donne de nombreux concerts et compte plus de 20 CD enregistrés.
En 1997, il fut considéré comme un interprète de premier plan de ces deux activités musicales dans l'encyclopédie "Art et culture à Cologne (Allemagne) depuis 1945".
Entre 2002 et 2007, il a enseigné la clarinette historique et la clarinette basse à l'école supérieure de musique de Francfort (Musikhochschule) et la clarinette moderne à l'école de musique (Rheinische Musikschule) à Cologne. Son projet personnel en tant qu'enseignant est de guider les étudiants vers la composition musicale et l'improvisation. C'est pourquoi il a travaillé de 2007 à 2014 à la Friedenschule International School de Cologne et l'a amené en 2011 à fonder sa propre école de musique, Kölnermusikschule, dont il est actuellement le directeur. En 2014, il s’est établi à Séville, où il a poursuivi son activité musicale avec son nouveau groupe, Clan Sonadors, au cours duquel il a enseigné à l’Université de Séville un cours de maître en clarinette ancienne, cours qu’il répétera périodiquement.

George Mihalache est né en Roumanie et a grandi dans une famille de musiciens gitans roumains connue sous le nom de lautari. Les Lautari ont pris soin de leur patrimoine musical millénaire pendant des siècles.
Fidèle à la tradition, Mihalache a appris à jouer de la musique traditionnelle tzigane et folklorique roumaine à partir de son grand-père, à l'oreille. Aujourd'hui, George Mihalache est un virtuose de la cymbale et partage volontiers son trésor musical avec des auditeurs de tous âges et du monde entier, aux côtés de musiciens tels que Saul Zaks, Lelo Nika et Thommy Andersson.
Le fait que la famille de Mihalache soit très ouverte à la musique occidentale permet de se faire entendre clairement dans leur expression musicale. La musique folklorique traditionnelle roumaine / tsigane, avec ses mélodies et ses échelles uniques, est abordée par George sous un angle novateur. En particulier, le jazz apparaît dans la sonorité profonde et nuancée, qu’il appelle "lautarijazz".
En 2015, George Mihalache & Calibut Band ont publié leur premier album, Travellers, acclamé par la critique. Torben Holleufer, critique du magazine de musique danois Gaffa, écrit à propos de cet album: «Un fabuleux orchestre a fait ses débuts et une magnifique présentation. C'est une musique avec son propre caractère cinématographique, comme si nous étions dans une réunion de cowboys quelque part en Transylvanie, où tout le monde tire en l'air. "

Lixsania Fernández, une des interprètes ayant la plus grande projection de sa génération. Né à Cuba elle reçoit "les Honeurs" au "Conservatoire de Musique Manuel Castillo" à Séville dans la spécialité de Viola da Gamba sous la tutelle de Ventura Rico et Alejandro Casal, obtient également le titre de Viola à "l'Ecole Nationale d'Art de la Havane ”avec les meilleures notes. Elle a commencé sa formation en Viola da Gamba au "Conservatoire de musique Juan Crisóstomo Arriaga" à Bilbao avec Itziar Atutxa, et a également suivi divers cours proposés par Savall, Kuijken, Ghielmi, Muller ou Colonna.
Depuis 2006, elle reçoit une bourse de l'Université de Salamanque et présente de nombreux concerts dans le domaine de la musique séfarade en tant qu'instrumentiste et chanteuse de l'Ensemble Durendal sous la direction de Sergio Barcellona.
Fondatrice de l'Ensemble "Recondita Armonia" elle participe également à de nombreux concerts proposés dans des festivals du monde entier, sous la direction de noms prestigieux tels que Shalev Ad-El, Rinaldo Alessandrini, Rio Terakado, Paul Dyer, Walter Reiter ou Claudio. Elle collabore également avec des ensembles tels que La Chimera (Eduardo Egüez), L'Arpeggiata (Christina Pluhar), Le Concert des Nations (Jordi Savall), Capella Mediterranea (Léonard García Alarcón), Ars Longa (Teresa Paz), Orpheon Consort (José Vázquez) , Il Galdellino, Ensemble Elyma (Gabriel Garrido) et Le Tendre Amour.
Elle a également été invitée en tant que soliste dans des orchestres tels que l'Orchestre National d'Espagne, l'Orchestre Symphonique de Valence, l'Orchestre Symphonique de Bilbao, l'Orchestre Baroque de Séville, l'Orchestre Baroque Catalan ou l'Orchestre Australien de Brandebourg, et a enregistré deux albums pour le prestigieux label néerlandais Brilliant Classics, avec l’ensemble Recondita Armonia - l’un dédié au virtuose alto gambiste et compositeur Johannes Schenck, et l'autre au compositeur allemand G.F. Handel, qui a reçu de merveilleuses critiques des magazines spécialisés les plus prestigieux.
Elle fait de nombreux enregistrements pour différentes radios et télévisions dans le monde et pour les labels Erato, Alia Vox, Naive, Brilliant Classics, NB, CDM, La Mà de Guido, Verso et K617.
Elle est actuellement professeur de viole de gambe au CEM de Terrassa. Il a également enseigné à l'Université Miguel Hernández de Elche, au cours Viola da Gamba Ciutat de Manises et à l'École de musique Sebastián Albero de Pamplona.

Saul Zaks (né en 1961 à Buenos Aires) est le chef d'orchestre de l'orchestre symphonique de l'université du Danemark méridional. Il est également directeur artistique du Vienna Misatango Festival avec le compositeur argentin Martín Palmeri (www.misatango.com) et directeur artistique du Festival international de musique pour la jeunesse Summa Cum Laude à Vienne (www.sclfestival.org).
Saul Zaks a dirigé l'orchestre de l'Académie de musique contemporaine Rubin de Jérusalem et a été chef invité du chœur de la radio danoise et de l'orchestre symphonique et de l'orchestre de chambre Israël. Il a également travaillé pendant de nombreuses années en tant que professeur à l'Institut de musicologie de l'Université de Copenhague et à l'Académie royale danoise de musique.
Saul Zaks est professeur invité de direction chorale à l'Université de Buenos Aires, à l'Université catholique d'Asunción du Paraguay, au Conservatoire national de Bolivie, à l'Université fédérale de Rio de Janeiro et à l'Université d'Oriente, Santiago de Cuba. Spécialisé dans la musique latino-américaine, il a notamment joué et enregistré avec le compositeur Ariel Ramirez, la chanteuse Mercedes Sosa, les bandonéonistes Daniel Binelli, César Stroscio et Pablo Mainetti et le compositeur et pianiste Pablo Ziegler.
Saul Zaks a terminé ses études en gestion à l'Académie de musique et de danse Jérusalem Rubin, en Israël, avec le professeur Mendi Rodán. Il a également obtenu un diplôme en théorie de la musique, histoire de la musique occidentale et direction de l'Académie royale de musique du Danemark.
Saul Zaks a été nominé pour le Danish Grammy 2006 en tant que chef du choeur et orchestre symphonique danois avec le maestro Thomas Dausgaard pour des enregistrements de la "Symphonie chorale" et du "Requiem" d'Asger Hamerik (DACAPO 8.226033, 2006).

KRAMIM ensemble - Genève - 01.09.2019

L'organisation de ce concert est un partenariat avec la CIG, rendue possible grâce au soutien des membres de l'association AMJ.

Renseignements auprès de la C.I.G. +41 22 317 89 30 - cultur@comisra.ch
Renseignements ou contact sur l'AMJ:
Dann-Olivier Alfandary 20 rue Barthélémy-Menn, CH-1205 GENÈVE +4122/320.86.28
Catherine Demolis Tacchini 30 chemin Adolphe-Pasteur, CH-1209 GENÈVE +4122/734.80.46
AIDEZ AUX ACTIVITÉS D'AMJ - DEVENEZ MEMBRES !